Nouvelle Fiat 500 : 1,3 Multijet II 95 ch et 1,2 69 ch Eco

samedi 14 novembre 2015

  • La nouvelle Fiat 500 équipée du moteur 1,3 Multijet 95 ch de deuxième génération est commercialisée dès ce jour
  • Ce véhicule offre à la fois une conduite ludique, une autonomie particulièrement importante et des coûts d'exploitation compétitifs
  • Ce nouveau modèle est disponible en finition Popstar, Lounge et Club à partir de
    17 040 € pour la version Popstar
  • Nouvelle motorisation 1,2 69 ch Pack Eco qui permet d'abaisser les émissions de CO2 de 115 g/km à 99 g/km pour seulement 300 € de plus

Fiat 500 1,3 Multijet II de 95 ch

Il est désormais possible de commander la nouvelle 500 équipée du moteur 1,3 turbo-Diesel Euro 6 qui bénéficie de la technologie Multijet de deuxième génération. Cette motorisation, associée à une boîte de vitesses manuelle à cinq rapports, est disponible en finition Popstar, Lounge et Club, et Lounge. Le prix d'entrée de gamme est fixé à 17 040 €.

C'est le seul modèle de son segment, avec la Fiat Panda, à offrir une motorisation Diesel. Ce nouveau moteur combine les avantages d'une autonomie particulièrement importante combinée à un faible coût d'exploitation, sans rien concéder au confort et au plaisir de la conduite.

Doté d'une puissance de 95 ch à 3 750 tr/min, le véhicule peut atteindre une vitesse maximale de 180 km/h et réalise le 0 à 100 en 10,7 secondes.

De plus, l'utilisation d'un turbocompresseur à géométrie variable permet au moteur de délivrer un couple élevé à bas régime : 170 Nm à seulement 1 250 tr/min et un couple maximal
de 200 Nm à 1 500 tr/min, ce qui offre une conduite à la fois souple et agréable.

Ces performances exceptionnelles ne concèdent rien au respect de l'environnement, cette motorisation étant homologuée Euro 6. Un soin tout particulier a été apporté aux niveaux de consommation et d'émissions de particules. Sur les différents cycles de tests, la consommation moyenne de la nouvelle Fiat 500 1,3 Multijet II de 95 ch est de 3,4 litres/100 km et les émissions CO2 de 89 g/km.

Le nouveau moteur 1,3 Multijet II de 95 ch vient compléter la gamme de motorisations de la Fiat 500, qui comprenait jusqu'ici les moteurs essence 0,9 TwinAir (85 ch ou 105 ch) et 1,2 litre
69 ch. Cette motorisation enrichit l'offre de la nouvelle Fiat 500 qui vient de faire évoluer son design intérieur et extérieur, offrant ainsi un véhicule encore plus attractif. Si le véhicule n'a pas vu ses dimensions changer, il reçoit néanmoins davantage d'équipements technologiques, présente une gamme de moteurs plus étendue et plus de possibilités de personnalisation.

Tous les points forts de la motorisation 1,3 l MultiJet II 95 ch

Le cœur de la motorisation 1,3 Multijet II de la Fiat 500 est le système d'injection Common Rail de troisième génération, qui est la solution la plus avancée sur le plan technologique pour le contrôle des pressions d'injection élevées (1600 bars), quelles que soient la vitesse du moteur et la quantité de carburant injectée.

En effet, le moteur peut recevoir de petites quantités de carburant (injections dites Pilote) pour abaisser le bruit et les émissions de particules fines. Dans le même temps, ce système permet de gérer finement la quantité nécessaire de carburant injectée pour offrir les performances requises par le conducteur, assurant ainsi une très grande souplesse de fonctionnement du moteur quelles que soient les situations.

Plus précisément, grâce à de nouveaux injecteurs particulièrement innovants, il est possible de gérer jusqu'à 8 injections par cycle et de mettre en place des programmations de plus en plus avancées visant à optimiser la combustion, telles que l'Injection Rate Shaping (IRS), qui gère deux injections principales suffisamment proches pour permettre un approvisionnement continu et modulé de carburant dans les cylindres.

Cette stratégie améliore la combustion, offrant une motorisation plus silencieuse et de plus faibles émissions d'oxydes d'azote (NOx) et de particules fines. Ce nouveau système d'injection offre par ailleurs une utilisation à la fois simplifiée et plus fiable grâce à une conception des injecteurs moins complexe.

Le moteur 1,3 MultiJet II de 95 ch intègre également de nombreuses évolutions visant à réduire la consommation de carburant et les émissions polluantes : alternateur intelligent, qui module l'approvisionnement en carburant selon les besoins réels du véhicule et l'état de charge de la batterie, optimisation du circuit de refroidissement du moteur permettant de réduire le temps de chauffe, ainsi qu'une pompe à huile de cylindrée variable, qui ajuste de façon plus efficace la vitesse d'écoulement de l'huile, réduisant ainsi la puissance absorbée par la pompe.

Le véhicule est bien évidemment doté du système Start&Stop, tandis que le moteur et la transmission utilisent une huile à faible viscosité afin de minimiser les frictions. De même, le système de traitement des gaz d'échappement utilise la technologie DPF "close-coupled" avec une intégration efficace entre le catalyseur d'oxydation et le filtre à particules (CCDPF). Le caractère compact de ce composant réduit la contre-pression à l'échappement, avec tous les avantages qui en découlent en matière de réduction de la consommation et d'émissions de CO2.

La proximité du filtre à particules avec le turbocompresseur augmente également les températures de gaz entrant dans le catalyseur. La quantité de gazole nécessaire à la régénération du filtre s'en trouve donc réduite, entraînant ainsi une plus faible consommation de carburant.

Le catalyseur d'oxydation a également été intégré avec la nouvelle technologie NSC (NOx Storage Catalytic ou catalyseur de stockage NOx) qui, grâce à des paramètres chimiques spécifiquement adaptés aux stratégies d'injection de ce moteur, permet de réduire les émissions de NOx de 60 %, apportant ainsi une contribution importante au respect des valeurs limites d'émission de la norme Euro 6. Enfin, l'intégration de ces deux éléments a permis la mise en place d'un système d'échappement plus léger tout en offrant une meilleure efficacité globale.

Principales caractéristiques techniques :

  • Cylindrée : 1248 cm3
  • Puissance maximale : 70 kW (95 ch) à 3 750 tr/min
  • Couple maximum : 200 Nm (20,4 mkg) à 1500 tr/min
  • Norme : Euro 6
  • Poids à vide : 980 kg (ou 1020 kg pour cabriolet)
  • Emissions de CO2 : 89 g/km (neutre)
  • Consommations (L/100km) urbaine / extra-urbaine / mixte : 4,1 / 3,0 / 3,4
  • Puissance administrative : 5 CV
  • Boîte de vitesses : manuelle 5 rapports
  • Vitesse maximale : 180 km/h
  • Accélération 0-100 km/h : 10,7 s

Fiat 500 1,2 69 ch Eco

Avec le Pack Eco, le moteur 1,2 69 ch reçoit des auxiliaires tels que le Stop&Start, un alternateur intelligent et une pompe à huile de cylindrée variable. Ainsi, les émissions de CO2 de cette motorisation sont abaissées de 115 g/km à seulement 99 g/km.

Ce pack écologique, proposé sur les versions Popstar, Lounge et Club, est proposé à 300 €, soit seulement le prix de l'option Stop&Start, les autres auxiliaires étant ainsi offerts. La gamme démarre donc à 13 890 €uros.

Pour une société, cette nouvelle motorisation permet d'abaisser sa Taxe sur les Véhicules Sociétés (TVS) de 262 €, le surcoût de 300 € est ainsi amorti dès la 1ère année d'utilisation (compte tenu des remises sociétés en vigueur).

Enfin, ce moteur est le 4ème dans la gamme 500 à afficher des émissions de CO2 inférieures à 100 g/km avec les motorisations TwinAir 85 ch et 105 ch et le bloc Diesel 1,3 Multijet II 95 ch.

Principales caractéristiques techniques :

  • Cylindrée : 1242 cm3
  • Puissance maximale : 51 kW (69 ch) à 4 000 tr/min
  • Couple maximum : 102 Nm (10,4 mkg) à 1 500 tr/min
  • Norme : Euro 6
  • Poids à vide : 865 kg (ou 905 kg pour cabriolet)
  • Emissions de CO2 : 99 g/km (neutre)
  • Consommations (L/100km) urbaine / extra-urbaine / mixte : 4,8 / 4,0 / 4,3
  • Puissance administrative : 4 CV
  • Boîte de vitesses : manuelle 5 rapports (non disponible avec boîte Dualogic)
  • Vitesse maximale : 160 km/h
  • Accélération 0-100 km/h : 12,9 s
Nouvelle_Fiat_500_txt_img